NEWS


Retrouvez dans cet espace l’essentiel des informations qui vous sont destinées :
actualités, ressources, contacts…

Ils parlent de nous

Découvrez les articles et les interviews qui parlent de nous.

ceo
talent_hub

MonIngenieur.express signe un contrat de partenariat pour incubation chez Talent HUB



alhurra

Mon ingenieur express برنامج اليوم: البطالة وهجرة المهندسين في تونس

Alhurra TV



rtci

MOATEZ BEN MEDIEN, co-fondateur d'une plateforme digitale de télé migration pour les ingénieurs tunisiens: moningenieur.express

Radio RTCI FM



ifm

Mon ingenieur express منصة للحد من هجرة الأدمغة تخلي المهندس التونسي أو صاحب الكفاءة العلمية في تونس و يخدم عن بعد لفائدة شركة أجنبية

DIWEN FM


    Le rythme de la fuite des cerveaux va s'accélérer dans les années à venir, avec les énormes dommages qu'il cause au pays et à l'économie. Ce phénomène est dû au désir des personnes qualifiées et titulaires de diplômes supérieurs de quitter la Tunisie à la recherche de meilleures conditions de travail, de salaires plus élevés et d'un environnement qui reconnaît leurs capacités.

ifm

moningenieur.express, une nouvelle plate-forme pour les ingénieurs tunisiens

Emission #dom_tech, Jawhara FM

Une équipe de talents tunisiens s'apprête à lancer cet été une plateforme numérique pour affronter les problématiques de migration des talents tunisiens.
Cette plateforme permettra à l'ingénieur tunisien à la recherche d'un emploi de la migration virtuelle et du travail à distance.



ifm

منصة تونسية تحد من هجرة الادمغة و توفرلهم العمل عن بعد

Radio IFM


    Le rythme de la fuite des cerveaux va s'accélérer dans les années à venir, avec les énormes dommages qu'il cause au pays et à l'économie. Ce phénomène est dû au désir des personnes qualifiées et titulaires de diplômes supérieurs de quitter la Tunisie à la recherche de meilleures conditions de travail, de salaires plus élevés et d'un environnement qui reconnaît leurs capacités.

ifm

لوضع حد لنزيف هجرة الأدمغة التونسية, تطوير منصة جديدة مختصة في الهجرة الافتراضية والعمل عن بعد.

MOSAIQUE FM

Une équipe de talents tunisiens s'apprête à lancer cet été une plateforme numérique pour affronter les problématiques de migration des talents tunisiens.
Cette plateforme permettra à l'ingénieur tunisien à la recherche d'un emploi de la migration virtuelle et du travail à distance.


webdo

Tunisie : Une plateforme de télémigration pour stopper la fuite des ingénieurs

La fuite des cerveaux est un véritable fléau en Tunisie. A Davos, pour participer aux travaux du Forum économique mondial, la cheffe du gouvernement Najla Bouden a d’ailleurs évoqué cette problématique qui a considérablement nui à la Tunisie.

  • Ce n’est pas uniquement de la formation que nous avons besoin en tant que pays en développement mais c’est retenir les compétences que nous produisons qui revêt pour nous une importance cruciale », déclarait-elle le 23 mai dernier.

masder

منصة جديدة مختصة في الهجرة الافتراضية والعمل عن بعد تضع حدا لنزيف هجرة المهندسين التونسيين

منذ سنة 2011 غادرت تونس أكثر من 100 ألف* كفاءة من مختلف الاختصاصات (أطباء، خريجي كليات العلوم وخاصة مهندسين).
وسترتفع وتيرة هجرة الأدمغة خلال السنوات القادمة مع ما تمثله من أضرار جسيمة للبلاد وللاقتصاد. هذه الظاهرة مردها رغبة الكفاءات والحاملين لشهادات عليا في مغادرة تونس بحثا عن ظروف عمل أحسن وأجور أعلى ومحيط يعترف بقدراتها ويثمنها.

وقد تعرضت رئيسة الحكومة السيدة نجلاء بودن خلال مشاركتها في مؤتمر دافوس يوم 23 ماي الفارط لهذه المعضلة وقالت ” أننا كبلد نام لا نحتاج الى التكوين والتأهيل بقدر ما نحتاج الى القدرة على الاحتفاظ بالكفاءات التي نكوّنها وهذا الأمر يكتسي أهمية بالغة بالنسبة الينا”


univers

Nouvelle plateforme de télémigration dit NON à la fuite des ingénieurs tunisiens

TUNIS – UNIVERSNEWS Depuis 2011, plus de 100 000 compétences multidisciplinaires (médecins, scientifiques et surtout ingénieurs) ont quitté la Tunisie. Particulièrement préjudiciable pour le pays, cette fuite des cerveaux, qui s’amplifiera certainement dans les années à venir, s’explique par le fait que ces diplômés et travailleurs de haut niveau partent à la recherche de meilleures conditions de travail, de rémunérations plus attractives et aussi, d’une plus grande reconnaissance.


diwen

Une nouvelle plateforme de télémigration dit NON à la fuite des ingénieurs tunisiens

Particulièrement préjudiciable pour le pays, cette fuite des cerveaux, qui s’amplifiera certainement dans les années à venir, s’explique par le fait que ces diplômés et travailleurs de haut niveau partent à la recherche de meilleures conditions de travail, de rémunérations plus attractives et aussi, d’une plus grande reconnaissance.


boursa

منصة جديدة لمساعدة المهندس التونسي على الهجرة الافتراضية والعمل عن بعد بأجور مجزية

moningenieur.express يستعد فريق من الكفاءات التونسية خلال هذا الصيف لإطلاق منصة رقمية اسمها لمجابهة مشاكل هجرة الكفاءات التونسية، حيث ستمكن هذه المنصة المهندس التونسي الباحث عن شغل من الهجرة الافتراضية والعمل عن بعد.
وستمكن هذه المنصة من العمل في كل الأوقات دون مغادرة تونس في شكل مهمات قصيرة أو طويلة المدى وسيعرض خدماته على مؤسسات فرنسية وأوروبية مقابل أجور مجزية (بفضل عملية وساطة التي ستقوم المنصة بتركيزها عبر نظام حمل الأجور و ضمان تحويلها) و في ظروف عمل مريحة للغاية.


ra9mi

قريبا إطلاق منصة رقمية ستمكّن المهندسين التونسيين من الهجرة الافتراضية والعمل عن بعد

وستمكّن هذه المنصة المهندس التونسي الباحث عن شغل من الهجرة الافتراضية والعمل عن بعد أي أنها ستمكنه من العمل في كل الأوقات دون مغادرة تونس في شكل مهمات قصيرة أو طويلة المدى وسيعرض خدماته على مؤسسات فرنسية وأوروبية مقابل أجور مجزية (بفضل عملية وساطة التي ستقوم المنصة بتركيزها عبر نظام حمل الأجور و ضمان تحويلها) و في ظروف عمل مريحة للغاية.


boursa

Pour les ingénieurs, travailler ailleurs sans quitter le pays, est-ce possible?

Depuis 2011, la Tunisie a connu une forte hausse de la fuite des cerveaux. Ce qui fait que plus de 100 000 compétences multidisciplinaires (médecins, scientifiques et surtout ingénieurs) ont quitté le pays.
Aujourd’hui, l’intérêt est de retenir ces compétences. Mais on se demande si le gouvernement a consacré une stratégie dans ce sens. Il convient de rappeler que la cheffe du gouvernement Najla Bouden avait annoncé lors de son allocution au Forum de Davos: « Ce n’est pas uniquement de formation que nous avons besoin en tant que pays en développement, mais de retenir les compétences que nous produisons, ce qui revêt pour nous une importance cruciale. »


ra9mi

Peut-on dire « NON » à la fuite des ingénieurs tunisiens ?

Depuis 2011, plus de 100 000 compétences multidisciplinaires (médecins, scientifiques et surtout ingénieurs) ont quitté la Tunisie. Particulièrement préjudiciable pour le pays, cette fuite des cerveaux, qui s’amplifiera certainement dans les années à venir, s’explique par le fait que ces diplômés et travailleurs de haut niveau partent à la recherche de meilleures conditions de travail, de rémunérations plus attractives et aussi, d’une plus grande reconnaissance. Le 23 mai dernier, Nejla BOUDEN, cheffe du gouvernement tunisien, avait évoqué ce néfaste problème à Davos : « Ce n’est pas uniquement de la formation que nous avons besoin en tant que pays en développement mais c’est retenir les compétences que nous produisons qui revêt pour nous une importance cruciale.»


boursa

منصة جديدة مختصة في الهجرة الافتراضية والعمل عن بعد تضع حدا لنزيف هجرة المهندسين التونسيين

آيتي نيوز (الهجرة الافتراضية) – منذ سنة 2011 غادرت تونس أكثر من 100 ألف* كفاءة من مختلف الاختصاصات (أطباء، خريجي كليات العلوم وخاصة مهندسين).
وسترتفع وتيرة هجرة الأدمغة خلال السنوات القادمة مع ما تمثله من أضرار جسيمة للبلاد وللاقتصاد. هذه الظاهرة مردها رغبة الكفاءات والحاملين لشهادات عليا في مغادرة تونس بحثا عن ظروف عمل أحسن وأجور أعلى ومحيط يعترف بقدراتها ويثمنها.


gnet

Une application permettant aux ingénieurs de travailler pour des entreprises étrangères, sans quitter la Tunisie

Chaque année, pas moins de 3000 ingénieurs Tunisiens quittent la Tunisie pour aller travailler à l’étranger. Facilité à trouver un emploi et salaire motivant sont les principales raisons de leur départ. Une hémorragie à laquelle la Tunisie a du mal à faire face, faute de solution mais surtout de stratégie, dans un pays où la crise économique bât son plein.


boursa

Une nouvelle plateforme de télémigration dit NON à la fuite des ingénieurs tunisiens

plus de 100 000* compétences multidisciplinaires (médecins, scientifiques et surtout ingénieurs) ont quitté la Tunisie. Particulièrement préjudiciable pour le pays, cette fuite des cerveaux, qui s’amplifiera certainement dans les années à venir, s’explique par le fait que ces diplômés et travailleurs de haut niveau partent à la recherche de meilleures conditions de travail, de rémunérations plus attractives et aussi, d’une plus grande reconnaissance.


gnet

منصة جديدة مختصة في الهجرة الافتراضية والعمل عن بعد تضع حدا لنزيف هجرة المهندسين التونسيين

منذ سنة 2011 غادرت تونس أكثر من 100 ألف* كفاءة من مختلف الاختصاصات (أطباء، خريجي كليات العلوم وخاصة مهندسين). وسترتفع وتيرة هجرة الأدمغة خلال السنوات القادمة مع ما تمثله من أضرار جسيمة للبلاد وللاقتصاد. هذه الظاهرة مردها رغبة الكفاءات والحاملين لشهادات عليا في مغادرة تونس بحثا عن ظروف عمل أحسن وأجور أعلى ومحيط يعترفبقدراتهاويثمنها.


boursa

La télémigration pour enrayer la fuite des ingénieurs tunisiens

Depuis 2011, plus de 100 000* compétences multidisciplinaires (médecins, scientifiques et surtout ingénieurs) ont quitté la Tunisie. Particulièrement préjudiciable pour le pays, cette fuite des cerveaux, qui s’amplifiera certainement dans les années à venir, s’explique par le fait que ces diplômés et travailleurs de haut niveau partent à la recherche de meilleures conditions de travail, de rémunérations plus attractives et aussi, d’une plus grande reconnaissance.


gnet

Une nouvelle plateforme de télémigration dit NON à la fuite des ingénieurs tunisiens

Particulièrement préjudiciable pour le pays, cette fuite des cerveaux, qui s’amplifiera certainement dans les années à venir, s’explique par le fait que ces diplômés et travailleurs de haut niveau partent à la recherche de meilleures conditions de travail, de rémunérations plus attractives et aussi, d’une plus grande reconnaissance.


boursa

La télémigration pour enrayer la fuite des ingénieurs tunisiens

Moatez Ben Medien, co-fondateur et CEO, explique que la constitution d’une base de données qualitative d’ingénieurs tunisiens, provenant de tous secteurs d’activités, sera la première phase du process : « C’est pour cela que nous invitons les ingénieurs tunisiens à déposer rapidement leurs candidatures sur notre plateforme afin que nous puissions constituer un vivier de ressources performantes qui matche les besoins des entreprises françaises. Je rappelle que cette inscription est totalement gratuite ».


gnet

Tunisie : Une nouvelle plateforme dit NON à la fuite des ingénieurs

Savez vous que depuis 2011, plus de 100 000 compétences multidisciplinaires (médecins, scientifiques et surtout ingénieurs) ont quitté la Tunisie? Particulièrement préjudiciable pour le pays, cette fuite des cerveaux, qui s’amplifiera certainement dans les années à venir, s’explique par le fait que ces diplômés et travailleurs de haut niveau partent à la recherche de meilleures conditions de travail, de rémunérations plus attractives et aussi, d’une plus grande reconnaissance.


boursa

Tunisie : Une plateforme de télémigration pour stopper la fuite des ingénieurs

La fuite des cerveaux est un véritable fléau en Tunisie. A Davos, pour participer aux travaux du Forum économique mondial, la cheffe du gouvernement Najla Bouden a d’ailleurs évoqué cette problématique qui a considérablement nui à la Tunisie. « Ce n’est pas uniquement de la formation que nous avons besoin en tant que pays en développement mais c’est retenir les compétences que nous produisons qui revêt pour nous une importance cruciale », déclarait-elle le 23 mai dernier.


gnet

Une nouvelle plateforme de télémigration dit NON à la fuite des ingénieurs tunisiens

Depuis 2011, plus de 100 000 compétences multidisciplinaires (médecins, scientifiques et surtout ingénieurs) ont quitté la Tunisie. Particulièrement préjudiciable pour le pays, cette fuite des cerveaux, qui s’amplifiera certainement dans les années à venir, s’explique par le fait que ces diplômés et travailleurs de haut niveau partent à la recherche de meilleures conditions de travail, de rémunérations plus attractives et aussi, d’une plus grande reconnaissance.


boursa

Une nouvelle plateforme de télémigration dit NON à la fuite des ingénieurs tunisiens

La Femme (plateforme de télémigration) – Depuis 2011, plus de 100 000* compétences multidisciplinaires (médecins, scientifiques et surtout ingénieurs) ont quitté la Tunisie. Particulièrement préjudiciable pour le pays, cette fuite des cerveaux, qui s’amplifiera certainement dans les années à venir, s’explique par le fait que ces diplômés et travailleurs de haut niveau partent à la recherche de meilleures conditions de travail, de rémunérations plus attractives et aussi, d’une plus grande reconnaissance.


gnet

Une nouvelle plateforme de télémigration dit NON à la fuite des ingénieurs tunisiens

Depuis 2011, plus de 100 000 compétences multidisciplinaires (médecins, scientifiques et surtout ingénieurs) ont quitté la Tunisie. Particulièrement préjudiciable pour le pays, cette fuite des cerveaux, qui s’amplifiera certainement dans les années à venir, s’explique par le fait que ces diplômés et travailleurs de haut niveau partent à la recherche de meilleures conditions de travail, de rémunérations plus attractives et aussi, d’une plus grande reconnaissance.


boursa

Une nouvelle plateforme de télémigration dit NON à la fuite des ingénieurs tunisiens

Tunisie Tribune (plateforme de télémigration) – Depuis 2011, plus de 100 000* compétences multidisciplinaires (médecins, scientifiques et surtout ingénieurs) ont quitté la Tunisie. Particulièrement préjudiciable pour le pays, cette fuite des cerveaux, qui s’amplifiera certainement dans les années à venir, s’explique par le fait que ces diplômés et travailleurs de haut niveau partent à la recherche de meilleures conditions de travail, de rémunérations plus attractives et aussi, d’une plus grande reconnaissance.


gnet

Tunisie: Une nouvelle plateforme de télémigration dit NON à la fuite des ingénieurs tunisiens

Une solution digitale a été mise au point en faveur des ingénieurs tunisiens en quete d'emploi. Il s'agit d'une nouvelle plateforme dédiée à la télémigration intitulée ; moningenieur.express


boursa

Une nouvelle plateforme de télé-migration contre la fuite des ingénieurs tunisiens

Cela fait plus d’un an que nous réfléchissons à ce nouveau service pour les ingénieurs tunisiens. Car nous sommes motivés par deux ambitions : permettre aux ingénieurs de notre pays de pouvoir exercer leur talent et expertise sur des projets importants, en étant rémunérés à la hauteur de leur expérience. Ainsi que de stopper cette hémorragie de «fuite des cerveaux» qui est très dommageable pour la Tunisie.